L'Artiste Muriel Prieur Gold (Février - Avril 2014)

Le Dr Muriel Prieur Gold, urgentiste de la couleur.
A 6 ou 7 ans, pour les compliments de la fête des mères, la petite Muriel Prieur-Gold copiait déjà des couchers de soleil de Monet et peignait ses premières gouaches, « avec sensibilité », constate-t-elle en regardant les cartons qu’elle a conservés.

A 16 ans, à la faveur d’un stage de sémantique générale de Korzybski, elle découvrait « la conscience d’abstraire » et se lançait dans l’abstraction graphique avec la même ferveur que dans les copies figuratives de son enfance. Mais il fallait « faire un bon métier » pour satisfaire son dentiste de père, amateur d’art à ses temps perdus, surtout soucieux de l’avenir de cette fille artiste qui, pour aggraver son cas, composait poèmes et nouvelles et se serait bien vue écrivain.

From : www.lequotidiendumedecin.fr - August 13, 2013

 

Répondre à cet article :

 

 

Haut