Passeur de livre

François Ardeven
Insultes, cris et chuchotements
Édition MJW fédition 2017
Collection culture et Langage

Jeanne Lafont, Psychanalyste, Psychothérapeute

Mes livres : Chez Point hors ligne, Topologie ordinaire de Jacques Lacan, 1986; Topologie lacanienne et clinique analytique, 1990. Les pratiques sociales en dette de la psychanalyse, 1994. Chez EFEdition. Les dessins des enfants qui commencent à parler, 2001; Six pratiques sociales, (livre collectif), 2006; La langue comme espace, 2015

 

C’est un livre un peu difficile, très charpenté, mais qui peut se lire dans le désordre. Chaque paragraphe se tient par lui-même, et sa fonction dans l’architecture générale est claire. Après l’introduction sur la violence de l’insulte, d’abord Freud, puis les grands auteurs de l’histoire de la psychanalyse, (contemporains d'Anne Lise Stern) puis la clinique de la cure, puis la vie politique, puis la société …

Il y a, tout au long de tous les paragraphes, ou presque,  un lien tissé avec la cure psychanalytique dans ses aspects les plus prosaïques, cliniques, quotidiens pour les praticiens. Pas de longue envolée conceptuelle, (même s’ils sont tout à fait développés) ou d’histoires romancées, mais des notations précises de l’atmosphère d’une séance, de la posture du psychanalyste, du geste esquissé,  du silence, ou du grognement … « tropismes dit-il » citant Nathalie  Sarraute.

Le lecteur psychanalyste est sans cesse renvoyé à sa pratique, d’un point de vue tout à fait original, plein de délicatesse et de questionnement  sur ce qui se joue dans l’entre-deux des sujets, et dans l’élaboration de la souffrance psychique. Si je n’avais déjà fait une analyse, ça me tenterait !  de rencontrer une écoute aussi fine, loin des normes et des préjugés … (théorique pour autant)   avec cette perception d’une empathie ouverte à tout.

Et, il y a aussi un énorme bagage littéraire, et philosophique, talmudique à l’occasion, amené sans cesse comme des élaborations de la structure en jeu dans son paragraphe. Je veux dire que la citation n’est jamais superficielle mais ouvre un témoignage des postures humaines, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, face à la difficulté de vivre et de parler, pour, à chaque fois, préciser la fonction, et les conditions, d’une cure psychanalytique.

Et des notes magnifiques, dans leur fonction de fondement dans l’actuel comme l’expliquait le grammairien Greimas.  Dire sans alourdir le propos, les enjeux actuels et conflictuels, des personnes qui sont les interlocuteurs de la fabrication du livre. A leur place ! Et c’est si rare !

Jeanne Lafont

 

Cliquez ici

 

 

Haut